Coup de peinture


Coup de peinture

 

J’ai mis de la peinture

Sur tous les sols et tous les murs

Effaçant toutes les ratures

Du brouillon de nos blessures.

 

Nous avions le cœur trop fébrile,

Nos sentiments en exil

Ne laissant que des matins chagrins.

 

Notre amour en détresse,

L’habitude et nos faiblesses,

Se serraient dans nos poings.

 

Nos yeux fermés sur nos mots

Nos bras et nos lèvres clos

Que restait-il de nous ?

 

Ton ombre me fuyait,

La mienne t’ignorait,

Le silence se faisait lourd entre nous.

 

J’ai mis de la peinture

Sur tous les sols et tous les murs

Ils sont à nouveau blancs.

Alors, prenons un crayon de soleil

Pour que nos ombres à leur réveil

Se retrouvent enlacées, comme avant.

 

M.H.(Michèle Hardenne)

15/06/2014

Publicités

A propos michelehardenne

Je suis une rêveuse, passionnée d'écriture. Je cultive un jardin où les graines de ma folie et de mes lubies prennent racines pour le plaisir de vous offrir mes mots en un bouquet de proses et de poésies.
Cet article, publié dans TEXTES, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s