La grippe


La grippe

Il suffit que l’on parle d’elle, pour qu’elle s’invite.

Elle arrive comme un courant d’air pour vous offrir le grand frisson et ensuite s’installe dans le corps pour en prendre fiévreusement le contrôle.

Inutile de résister, elle rend asthénique, les muscles sont douloureux, l’estomac se ferme à toute ingestion, les mots irritent la gorge et s’expulsent en toussant, la tête est une caisse de résonance et l’amplification des sons est une torture.

Le corps la combattra, mais la grippe n’est pas de bonne compagnie, alors évitez de la présenter à vos amis !

M.H. (Michèle Hardenne)

28/12/2012

Publicités

A propos michelehardenne

Je suis une rêveuse, passionnée d'écriture. Je cultive un jardin où les graines de ma folie et de mes lubies prennent racines pour le plaisir de vous offrir mes mots en un bouquet de proses et de poésies.
Cet article, publié dans TEXTES, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s