Archives mensuelles : octobre 2011

Pensée du …25 Octobre.


Quand un souci gonfle la poche de ton manteau, de ta main lisse-la. Elle s’aplanira et de nouveau, tu pourras y glisser le bon, l’utile, que tu emportes avec toi. M.H. Publicités

Publié dans PENSEE DU JOUR | 4 commentaires

Ma vie en bleu.


  Ma vie en bleu La toile n’est pas bien grande, ni trop épaisse. Elle est tissée de fibres naturelles et sa texture est légèrement rugueuse. Parfois, quelques nœuds lui donnent du relief. Tendue entre les mains du temps, elle … Lire la suite

Publié dans POESIES, TEXTES | 5 commentaires

Ma vie en bleu.


  Ma vie en bleu La toile n’est pas bien grande, ni trop épaisse. Elle est tissée de fibres naturelles et sa texture est légèrement rugueuse. Parfois, quelques nœuds lui donnent du relief. Tendue entre les mains du temps, elle … Lire la suite

Publié dans TEXTES | 1 commentaire

Une main qui s'ouvre.


  Une main qui s’ouvre Quand la main se fait poing, elle renferme juste de l’air. Quand elle s’ouvre, les doigts se tendent, la main se fait généreuse, accueillante. Elle demande, reçoit,  appelle,  salue, caresse,… La mienne, ce matin, est ouverte … Lire la suite

Publié dans POESIES, TEXTES | 2 commentaires

Une main qui s’ouvre.


  Une main qui s’ouvre Quand la main se fait poing, elle renferme juste de l’air. Quand elle s’ouvre, les doigts se tendent, la main se fait généreuse, accueillante. Elle demande, reçoit,  appelle,  salue, caresse,… La mienne, ce matin, est ouverte … Lire la suite

Publié dans POESIES, TEXTES | 2 commentaires

Brassens, au présent… à l'infini.


[gv data= »http://www.youtube.com/v/l4Q7urIVYAE?version=3&hl=fr_FR&rel=0″%5D%5B/gv%5D Le poète ne disparaît pas, il devient les mots qu’il a tant chéris, et il continue sa ballade dans un monde où il nous emmène par de-là ses écrits. M.H.

Publié dans MOMENT MUSICAL, MOMENT TENDRESSE, POESIES, TEXTES | 4 commentaires

Brassens, au présent… à l’infini.


[gv data= »http://www.youtube.com/v/l4Q7urIVYAE?version=3&hl=fr_FR&rel=0″%5D%5B/gv%5D Le poète ne disparaît pas, il devient les mots qu’il a tant chéris, et il continue sa ballade dans un monde où il nous emmène par de-là ses écrits. M.H.

Publié dans MOMENT MUSICAL, MOMENT TENDRESSE, POESIES, TEXTES | 4 commentaires